15 av. maréchal Leclerc - 92360 Meudon-la-Forêt courrier@terranueva.net

Dossier : Confiance en soi ou estime de soi ?


L’estime de soi et la confiance en soi sont deux concepts souvent confondus. Pourtant, ils sont de natures différentes et par le fait même, ils se développent différemment.
Le présent texte vise à vous aider à faire la différence entre ces deux concepts et à introduire les démarches qui permettraient le développement de chacun. Peu importe votre niveau de confiance ou d’estime, il est possible de les développer, et ce, à tout âge.

Si vous éprouvez un problème d’estime ou de confiance en soi, voici une démarche pour vous aider à y remédier :

  1. Faire la différence entre la confiance et l’estime de soi.
  2. Identifier si la difficulté est d’ordre de la confiance et/ou de l’estime.
  3. S’investir dans la démarche de développement appropriée.

La différence entre Confiance en soi et Estime de soi

La confiance en soi se décrit comme étant l’évaluation réaliste et ponctuelle qu’on a les ressources nécessaires pour affronter une situation particulière. La définition du dictionnaire renvoie à un « sentiment » de sécurité. En fait, ce dernier découle de cette prédiction. Puisque je prédis que j’ai ce qu’il faut pour affronter une situation, je me sens en sécurité. La confiance en soi représente donc combien je me considère CAPABLE.

L’estime de soi se présente comme étant le résultat d’une auto-évaluation, d’un baromètre révélant dans quelle mesure nous vivons en concordance avec nos valeurs.
L’estime de soi représente donc combien je me considère VALABLE.

Une des caractéristiques importantes de l’estime de soi, c’est le fait qu’elle est plus globale. Il s’agit d’un jugement d’ensemble sur notre propre valeur comme personne. Mais ce jugement est en même temps variable: notre estime de nous-même augmente ou diminue selon les moments. On pourrait la comparer au solde d’un compte en banque: elle augmente lorsqu’on y fait des dépôts (surtout par des actions où on est vraiment fidèle à soi) et elle diminue lorsqu’on fait des retraits (surtout en posant des gestes qui ne respectent pas nos valeurs, nos opinions, nos liens et nos réactions).

Notre solde d’estime de nous peut même se retrouver déficitaire si on fait trop de retraits ou trop peu de dépôts. Dans ce cas, nous avons un sérieux problème d’estime de soi qui nous mènera souvent à adopter des comportements compensatoires (des actions qui cherchent à rétablir indirectement l’équilibre) comme la vantardise, la recherche des honneurs ou du pouvoir, l’étalage de ses biens matériels, etc. Normalement, ces compensations ne trompent personne, même pas leur auteur qui continue à souffrir d’insécurité.

Par contre, la confiance en soi n’est pas globale; elle existe par secteurs. Je peux avoir confiance en moi comme orateur sans avoir confiance en ma capacité d’écrire un texte clair. Une autre personne aurait la confiance inverse.

Le problème est-il de l’ordre de la confiance en soi ou de l’estime de soi ?

Peut-être avez-vous déjà une idée de la nature de votre problème ? Pour vous assister dans cette auto-évaluation, vous pouvez utiliser les définitions ci-dessus.

  1. En ce moment, croyez-vous que votre difficulté est de l’ordre de la confiance (capable) ou de l’estime (valable) ?
  2. Décrivez quelques exemples d’expériences pour appuyer votre évaluation.
  3. Écrivez une seule phrase pour synthétiser votre conclusion actuelle.

Il est important d’identifier si votre difficulté est de l’ordre de la confiance ou de l’estime puisque le cheminement qui permet de développer chacun est différent. Il est nécessaire d’identifier notre destination avant de choisir la route pour s’y rendre !

Les routes qui mènent à la confiance en soi et à l’estime de soi

Destination confiance en soi !

Pour en venir à m’évaluer capable, je dois m’entraîner pour développer ma capacité et ensuite, en faire l’expérience pour la constater. Que je ne me sente pas en sécurité de faire quelque chose de nouveau, c’est tout-à-fait normal et sain… même chez un adulte mature et intelligent ! Le sentiment de sécurité se développe avec l’expérience, c’est-à dire que plus on expérimente, plus en développe ce sentiment de sécurité. Pour gagner en confiance en soi, il faut oser, s’entrainer et accumuler de l’expérience.

Destination estime de soi !

Il est important de rappeler que l’estime de soi découle d’une chose : la fidélité à soi. Beaucoup attendent d’avoir une haute estime d’eux-mêmes pour, enfin, se respecter. Cette croyance mène nécessairement à une impasse puisque c’est en se respectant qu’on en vient à développer notre estime de soi. Il est nécessaire de considérer l’importance de la fidélité à nos valeurs, nos besoins et nos émotions. Pour gagner en estime de soi, il faut apprendre à se connaître, faire preuve de persévérance et s’octroyer le droit à l’erreur.