Selon le baromètre des cadres Viavoice de décembre 2009, force est de constater que le moral des cadres reste en berne :

“Globalement, les cadres français demeurent pessimistes, L’indice synthétique de notre baromètre est rivé à -30, confirmant le piètre niveau enregistré en novembre”.

“Les deux seuls indicateurs en progression sont les anticipations concernant le niveau de vie en France (13 %, +3) et concernant la situation financière des cadres (14 %, +2);

En parallèle, apparaissent des dégradations sur d’autres indicateurs : en particulier la motivation des collaborateurs enregistre un repli de 3 points, à 59 %. Enfin, 43 % des cadres estiment que leur entreprise a une stratégie à moins d’un an”.


  • Près de la moitié des cadres pensent que le niveau de vie général se dégradera en 2010 (49 %, +2 points) contre seulement 13 % qui avancent le contraire ;
  • Et plus des trois-quarts (77 %, -1) anticipent une augmentation du chômage


Selon le baromètre des cadres de janvier 2010
, les cadres expriment avant tout une attente d’humain dans leurs entreprises :

Alors que le pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations des cadres et que l’indice synthétique chute de 3 points (à -33) par rapport à décembre dernier, la rémunération passe toutefois au second plan après les attentes en matière de communication interne.

Les considérations humaines telles que “les relations avec les clients”, “la considération et le respect”, “l’ambiance” ou “les relations avec les fournisseurs”sont, elles aussi, largement évoquées.

Dans ce contexte morose, des efforts de communication interne ainsi que l’attention portée au climat de travail apparaissent donc salutaires aux entreprises qui veulent remotiver leurs cadres.

 

Retrouvez l’intégralité du sondage

 

En 2010, pour les cadres, priorité doit être donnée à la communication interne et aux relations humaines
Étiqueté avec :