L’impact des neurosciences sur le management

L’impact des neurosciences sur le management

Antonio R. Damasio fut le premier à formaliser l’hypothèse des marqueurs somatiques en 1985 après avoir observé des malades qui, bien possédant de bonnes facultés mentales, prenaient des décisions nuisibles pour eux. Il a observé qu’ils n’avaient pas de réaction à certaines émotions.
Ses découvertes sur le fonctionnement du cerveau et la prise de décision ont marqué de façon spectaculaire ce champ d’études des neurosciences et, partant, du management.